Land Rohan - Famille Hesart de Villemarqué 2
Monogramme de la famille Hersart de la Villemarqué

L'histoire du Domaine

« Extraordinaire », « une pépite », « un activateur », « un havre de verdure »… c’est ainsi que les visiteurs qualifient le domaine de Land Rohan.

UNE HISTOIRE FORTE

Acquis en 1978 par Bernard Brémond, président du groupe Brémond, le domaine de Land Rohan avait déjà une histoire remarquable et un écosystème préservé par les propriétaires précédents. Le Domaine a d’abord appartenu à la famille de Rohan, famille noble et illustre de Bretagne dont les descendants habitent le château de Josselin, dans le Morbihan.

Il a ensuite été la propriété de la famille Hersart de la Villemarqué, dont le monogramme figure encore sur les tirants de la cheminée de la Maison de Maître, siège social du groupe Brémond.

L’écosystème du domaine de Land Rohan s’est développé au fil des ans. Il a vu naître, en 2016, le Campus International pour une Civilisation Ecologique (CiCé-Agence). Ce projet vise à créer un campus international de partage d’expériences, de formation et de développement de compétences dédié à l’émergence d’une civilisation écologique. 

Land Rohan - Nature préservée 3
Une nature préservée

UNE NATURE PRÉSERVÉE

Depuis, terres et végétaux n’ont jamais fait l’objet de traitements chimiques et la nature n’a cessé de s’épanouir, guidée par l’œil et la main de plusieurs architectes paysagistes de l’École de Versailles qui se sont succédés pour la sublimer. Faune et flore remarquables ont ainsi pu prospérer et des races anciennes, tels la Vache Nantaise ou le Mouton des Landes de Bretagne, se maintenir dans la biodiversité.

La totalité du domaine (72 ha) comprend 7 habitations, des bureaux contemporains avec des salles de séminaires et de réunions, 39 ha de terres agricoles, 20 ha de boisements dont des chênes centenaires, 3500 m2 de plans d’eau, 1,5 km de ruisseaux, une piscine et un domaine équestre.

Depuis les années 90, date de l’implantation du siège social du groupe Brémond, Land Rohan est un lieu porteur de sens et d’identité. C’est un endroit ouvert, animé, accueillant, un lieu vivant où il fait bon vivre et travailler.

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE À LAND ROHAN

Inventorier et préserver les richesses de la flore et de la faune

Le Domaine présente une diversité écologique de grande qualité. Les mesures conservatoires mises en oeuvre témoignent de l’attachement du groupe Brémond à ce patrimoine vivant. On peut donc citer notamment : la restauration des berges et ruisseaux, la gestion extensive des prairies humides, la fauche tardive des prairies fleuries, la mise en place d’abris pour l’accueil des petits mammifères, la préservation des boisements et des mares et l’accueil de races locales (vaches, moutons) et de ruches.

Land Rohan - Vache nantaise
Vache nantaise à Land Rohan

Économiser les ressources naturelles

  • Les ressources en bois : les bois recouvrent un tiers de la propriété. ils fournissent du bois de chauffe, des clôtures agricoles et des matériaux pour les aménagements.
  • La ressource en terre végétale et matériaux de remblais : les surplus de matériaux issus de constructions sont utilisés sur les espaces exposés aux vents dominants pour recréer des haies sur talus. Ces haies abritent les cultures et les petits animaux et complètent la trame verte du Domaine.
  • La ressource en matériaux de construction : ils sont majoritairement récupérés localement ou renouvelables comme les pavés de gré nantais, les pierres de la région ou issus de démolitions proches du site.
  • Les ressources en eau : les aménagements favorisent les surfaces perméables pour optimiser l’infiltration des eaux de ruissellement dans le sol. Les eaux s’écoulent à ciel ouvert au travers d’un réseau continu constitué de fossés, de mares et d’étangs. La gestion différenciée et écologique des jardins (fauche tardive, désherbage manuel, paillage des massifs…) participe à la préservation de l’eau.
Land Rohan - Zone humide preservée2
Ressource naturelle du Domaine

Gérer de manière écologique les déchets et eaux usées

Le domaine de Land Rohan trie et valorise les déchets dans le but de préserver les ressources et de minimiser les conséquences environnementales pour les milieux naturels. Les déchets organiques sont compostés ou broyés sur place puis réutilisés en paillage ou en amendement. Les ordures ménagères, les déchets recyclables (verre, papier, carton, emballages) et les déchets polluants sont triés et rassemblés sur site en un point de collecte puis pris en charge par des services spécialisés. Les eaux usées sont traitées dans une station d’épuration par les plantes appelée phytoépuration.

Mettre en valeur les différents milieux et paysages

Les deux vallées qui traversent le domaine de Land Rohan offrent des paysages et des milieux diversifiés tels que des prairies humides ou sèches, des boisements, des haies bocagères… Des inventaires de la faune et de la flore sont réalisés et des actions de replantation sont menées. Une gestion adaptée à chaque écosystème est mise en place.

Adopter des méthodes agronomiques et des systèmes de production de durables

L’exploitation extensive a permis de restaurer les sols. Des bovins de race nantaise et une vingtaine d’ovins (Landes de Bretagne) assurent le pâturage des terres. Ces races rustiques sont particulièrement adaptées aux zones humides des vallées qui caractérisent le site et à un élevage de plein air. 

Réduire la consommation énergétique

La conception architecturale a été menée de manière à réduire les impacts environnementaux : utilisation de matériaux bruts et d’une pompe à chaleur pour chauffer les locaux l’hiver, mise en place d’une ventilation naturelle pour assurer le confort d’été… 

Land Rohan - Prairie
Prairie du Domaine

Le domaine de Land Rohan vu du ciel